Devenir acteur de sa pathologie : 
une nécessité pour plusieurs raisons

Depuis plus d’une dizaine d’années, tous les acteurs de la santé (OMS, HAS, ARS…) s’accordent à dire que les patients doivent être acteurs de leur santé.

Mais cette transformation a mis du temps à opérer, car elle engendre une grande complexité. Les technologies sont maintenant matures pour permettre de déployer des services innovants aux patients et aux professionnels de santé et ainsi apporter tous les bénéfices d’une approche « centrée patient » :

1. Amélioration de l'observance thérapeutique et de l'auto-soin : (INS)

Le patient acteur s'implique davantage dans son traitement, comprend mieux les enjeux et est plus enclin à suivre les prescriptions et recommandations.
Il est capable d'identifier les signes d'alerte et de réagir de manière appropriée,contribuant ainsi à prévenir les complications.

2. Meilleure gestion des symptômes
et de la qualité de vie :

En s'appropriant sa maladie, le patient peut mieux gérer
ses symptômes et améliorer son bien-être au quotidien.
Il développe des stratégies d'adaptation et apprend à vivre avec
sa pathologie, réduisant ainsi son impact négatif
sur sa vie personnelle et sociale.

3. Renforcement de l'autonomie
et de la confiance en soi :

Le patient acteur prend en main sa santé et devient responsable de
son bien-être. Il développe une expertise profane sur sa pathologie et
gagne en confiance en sa capacité à la gérer.

4. Diminution du sentiment
d'isolement et d'anxiété :

En s'impliquant dans des groupes de soutien ou des associations
de patients,le patient peut partager son expérience et recevoir du soutien.

5. Collaboration plus efficace
avec les professionnels de santé

Le patient acteur est un partenaire actif
dans sa prise en charge. Il peut s'exprimer clairement
sur ses besoins et ses attentes en favorisant une meilleure
communication et une collaboration plus efficace avec
les professionnels de santé.

6. Contribution à la recherche et
à l'amélioration des soins :

Le patient acteur peut participer à des essais cliniques
ou à des études de recherche, contribuant ainsi à
l'avancement des connaissances sur sa pathologie.
Il peut également s'impliquer dans l'élaboration de politiques
de santé et dans la défense des droits des patients.

En résumé, le patient acteur est un patient mieux informé, plus impliqué et plus autonome dans la gestion de sa pathologie. Cela se traduit par une meilleure observance thérapeutique, une meilleure gestion des symptômes, une meilleure qualité de vie et une collaboration plus efficace avec les professionnels de santé.

Grâce aux solutions d'iRevolution, les patients disposent de solutions innovantes qui les aident à devenir des acteurs majeurs de leur santé. Des outils personnalisés et une approche centrée sur le patient, iRevolution facilite une meilleure observance thérapeutique, une gestion efficace des symptômes, une amélioration de la qualité de vie, et une collaboration plus étroite avec les professionnels de santé.

Sources scientifiques :
Chroniques: https://www.cairn.info/revue-politiques-de-communication-2017-2-page-37.htm

Connaître les représentations du patient pour optimiser le projet éducatif: https://ifpek.centredoc.org/index.php?lvl=notice_display&id=80288
L’éducation thérapeutique du patient : une approche centrée sur le patient : https://www.utep-besancon.fr/content/uploads/2021/11/Education- therapeutique-approche-centree-sur-le-patient-Une-approche-philosophique-de-lETP-421.pdf
Haute Autorité de Santé (HAS) – Education thérapeutique du patient:
https://www.has-sante.fr/jcms/c_1241714/fr/education-therapeutique-du-patient-etp
Ministère des Solidarités et de la Santé – Plan d’action pour l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques: https://sante.gouv.fr/IMG/pdf/plan2007_2011.pdf

Association Française des Patients Experts: https://www.lespatientsexperts.fr